Nouvelles et Événements

“Des flots de paroles, un océan d'histoires : au confluent des mondes " Congrès 2020

Classes de maître - le 27 mai

Nous avons pris la décision d'annuler notre congrès annuel, qui devait se tenir à Parksville (Colombie-Britannique) du 27 au 31 mai 2020. 


---------


Les biographies de tous les artistes sont disponibles sur cette page.


Classes de maître – choix pour le 27 mai

Toutes les classes de maître auront lieu de 9 h à16 h. Pause café et dîner inclus.


Noa Baum – Histoires d'hier et d'aujourd'hui :une voie de guérison et de résilience

Comment entrelacer des histoires traditionnelles et personnelles pour favoriser les connexions et la transformation. Les contes traditionnels permettent la connexion avec soi et l'affirmation de notre appartenance à une communauté. Connecter nos récits personnels à des contes traditionnels nous permet d'accéder à une plus grand sagesse de vie. Dans cet atelier dynamique, vous explorerez les liens entre les arts du conte et de la guérison et acquerrez des compétences pour guider les autres à travers une expérience créative et valorisante. Par le biais d'une série d'exercices interactifs, les participants apprendront à :

  • raconter un court conte traditionnel et découvrir une résonance personnelle dans ses thèmes et structures intemporels;
  • reconnaître l'élément universel dans leur propre récit de vie;
  • acquérir les compétences permettant d'accompagner autrui dans un processus créatif non menaçant, par l'exploration d'un conte traditionnel conduisant à la connaissance, la résilience et la transformation.

 

Loren Niemi & Elizabeth Ellis – Laisser entrer le loup, ou comment raconter des histoires difficiles

Une histoire difficile, c'est une histoire dont le contenu la rend délicate à conter ou difficile à entendre. Partagée pour de mauvaises raisons, elle peut être aussi pénible pour l'auditoire que pour le conteur. Toutefois, bien racontée, une histoire difficile peut fortement changer à la fois son narrateur et ses auditeurs. Un malheur ou un drame ne disparaît pas simplement parce qu'on se bouche les oreilles ou qu'on s'empêche de parler. La première étape pour mettre fin à la souffrance consiste plutôt à nommer les choses pour ce qu'elles sont. 


 

La classe de maître de Hugh Lupton est complète, mais nous avons créé une liste d'attente

Hugh Lupton – Rêver le territoire :contes et paysages

Alan Garner décrit les histoires comme étant« le rêve d'un peuple ». James Hillman parle de l'importance de« re-raconter le paysage ». Les peuples aborigènes d'Australie parlent des histoires ancrées en un lieu comme le « rêve » du territoire.

Dans cette classe de maître, vous explorerez et raconterez des histoires inspirées de vos interactions personnelles avec un lieu donné ou tirées du rêve collectif des contes traditionnels… en s'attachant toujours à la façon dont un paysage est intrinsèquement lié à ses histoires. En gardant aussi en tête les questions suivantes : « Qu'arrive-t-il si un paysage oublie ses histoires? » et « À quel point verrions-nous les paysages différemment si nous connaissions leurs rêves? »


Mot de passe oublié?